Gîtes ruraux

      dans le sud du Péloponnèse

www.vacancesgrece.com

Kalimera stin Ellada !

Transferts en minibus

Prenez votre billet d'avion, nous nous chargeons du reste!

En effet, si vous optez pour notre service (non obligatoire) de navette, nous serons dans le hall de l'aéroport d'Athènes à votre descente d'avion et descendrons alors ensemble dans notre minibus 8 (à 10) places entièrement climatisé jusqu'à l'oliveraie de votre séjour. Pour un prix forfaitaire de 165€ par famille et par trajet, nous transformerons alors votre transfert en une vraie excursion. Avec au moins deux haltes -à discrétion, le temps de vos photos et d'un petit rafraîchissement- au fascinant Isthme de Corinthe puis dans les ruines antiques de la cité de Sparte. Le tout étayé d'explications en français sur l'histoire, la culture, la langue et la société grecque moderne. Imaginons que vous ayez pris le vol Ryanair du matin, qui atterrit à Athènes à 13h… A 13h20, nous démarrons et empruntons l'autoroute Attica Express, coulée pour les derniers Jeux 0lympiques en Grèce.    A trois quarts d'heure d'Athènes, nous faisons halte au fameux Canal de Corinthe, une autre Merveille du Monde.

L'isthme de Corinthe 

 Un invraisemblable canal percé sur plusieurs kilomètres entre deux mers, rêve de l'Homme depuis le VIème siècle avant Jésus-Christ. Jadis, les esclaves y tiraient les galères hors de l'eau sur des rouleaux formés par des troncs d'arbres. De nos jours, à vos pieds sous le pont métallique de l'isthme, vous photographierez un impressionnant détroit noyé d'une eau turquoise. Au fond du défilé, les bateaux les plus gros se fraient un passage en rasant les parois abruptes de roche ocre et lisse. 




Isthme de Corinthe

Entre Corinthe et Sparte, nous grimpons alors par une autoroute de montagne " à la californienne " vers le haut plateau de Tripoli, cité du meuble ancien et de la liqueur d'herbes Tipota. Puis, nous obliquons vers la grand-route de Sparte.

 La cité antique de Sparte 

Rivale d'Athènes, l'illustre Lacédémone n'a plus aujourd'hui que le souvenir de sa grandeur antique. A l'ombre de ses rues bordées d'orangers de montagne, la petite cité pleine de charme, de terrasses et de la gentillesse de ses habitants du sud vous proposera les jardins bucoliques d'oliviers noueux de ses antiques quartiers menant à son amphithéâtre millénaire. Le tout dans le décor majestueux de son massif enneigé (sept mois par an) du Taygète, au pied duquel se dressent aussi le piton rocheux de Mystras et sa forteresse byzantine, en un site grandiose classé au "Patrimoine mondial de l'Humanité" par l'UNESCO.

Sparte.


 Le massif du Taygète, enneigé jusqu'à fin juin.


La forteresse byzantine de Mystras, classée UNESCO.


Au sortir de Sparte, il nous reste 98 km à parcourir en solitaires tout au long du dernier doigt maritime du Péloponnèse austral, entre falaises, plages nues, orangeraies, petits ports, tours génoises et premières oliveraies, pour parvenir en fin d'après-midi (au rythme de vos haltes en cours de route) à la vôtre, celle de votre séjour dans la baie de Neàpoli, au sommet de nos Saints-Apôtres. Une nouvelle route vient d'ailleurs de s'y ouvrir (2017) via Monemvasia, qui met désormais nos gîtes à une heure trente à peine de Sparte.


En fonction de la saison, la nature peut nous offrir de belles surprises en chemin.

Au moment de votre réservation, prévenez-nous de votre option " minibus ". Si vous le préférez, il existe un autre moyen pour nous rejoindre: l'autobus (navette E93 de l'aéroport à la gare routière de Kifissou 4€, puis un des 3 autobus quotidiens jusqu'à Neàpoli, 6 heures de trajet, env.40€ par personne). Nous vous déconseillons la voiture de location depuis l'aéroport, la circulation en Grèce étant parfois folklorique, les routes du sud n'étant pas vraiment fléchées, la langue ne vous étant pas familière, le prix de location étant plus élevé à Athènes que dans le sud et… le but de vos vacances n'étant sans doute pas de vous stresser. Il vous sera loisible de louer une voiture sur place, dans le sud.

Bon nombre de nos clients nous arrivant par avion (low-cost Ryanair ou Jetairfly ou de ligne Aegean ou Brussels Airlines) préfèrent passer une première nuit à Athènes et nous demandent de venir les chercher à leur hôtel le lendemain. C'est une bonne idée car si Athènes est une ville très polluée, étouffante en été et où il n'y a somme toute pas grand-chose d'autre à voir que l'Acropole (et son musée) et la relève de la garde des evzones devant le Parlement, ce serait dommage de venir en Grèce pour ne pas les visiter! Nous pourrons vous aiguiller sur l'un ou l'autre hôtel correct, pratique et bon marché, puis venir vous y accueillir le lendemain avec notre minibus, à l'heure de votre choix. Comptez tout de même quatre bonnes heures de trajet entre Athènes et notre petit paradis... Afin de réduire encore un peu le coût de leur transfert, nous proposons à nos clients un peu plus audacieux de prendre le R.E.R. dans l'aérogare (escalator dans l'aéroport même) et de nous rejoindre à Corinthe. Attention toutefois, il convient de changer de quai au centre d'Athènes.